Je sais exprimer mes colères

Au détour d’une séance de surf, je suis tombée sur « Les caprices des enfants, ça n’existe pas ! », qui m’a ramenée en un flashback à un premier profond désaccord pédagogique avec la génération précédente lorsque, jeune mère d’un bébé de 6 mois, mes parents ont qualifié des pleurs de « caprice ».